La perte de poids, un vrai combat

Je reviens aujourd’hui avec un article beaucoup plus personnel que les précédents.
Ayant pour la première fois en quinze ans rejoint la catégorie des gens “normaux” (c’est à dire avec un IMC sain) avec 14 kilos de moins, j’avais envie de partager mon expérience avec ceux qui galèrent, ceux qui manquent de confiance en eux, ceux qui manquent de motivation, ceux qui abandonnent comme c’était mon cas jusqu’à présent.

Toujours se rappeler ce pourquoi on a commencé

Entamer une phase de perte de poids sérieuse (on ne parle pas de 1 ou 2 kilos disgracieux pour passer dans son maillot de bain à J-7 des vacances), demande beaucoup de patience et s’avère être un vrai combat.

Pour moi, la vraie motivation a été la volonté d’atteindre mon objectif et d’en finir une fois pour toute avec le surpoids dans le but final de me sentir mieux dans mon corps et ne plus me détester (et même parfois pleurer en me regardant dans un miroir). Cette fois-ci, j’avais pas envie d’échouer, j’étais déterminée.

En tout, il m’aura fallu près de 6 mois pour atteindre cet objectif et pas les 6 mois les plus faciles de l’année (Noël, vacances, anniversaires, l’hiver et la saison des raclettes). La motivation n’a pas été là tous les jours, il faut l’avouer. La frustration, elle aussi a été pas mal de la partie. Au delà de m’être délestée de ces kilos qui me pesaient tant depuis toutes ces années (sans mauvais jeu de mots), aujourd’hui, je me sens vraiment changée.

Combattre son alter égros

Quand ma motivation diminue, je regarde le chemin parcouru et je me rappelle pourquoi j’ai commencé tout ça et je me dis qu’abandonner une nouvelle fois reviendrait à terrasser une fois de plus mon estime de moi, alors je me ressaisie.

Quant à la frustration, elle est inévitable, vous aurez beau être hyper rigoureux/se avec votre alimentation quotidienne, la frustration, elle, s’invitera toujours dans les moments les plus difficiles à gérer : les repas avec les amis ou la famille, les petit-déjeuners au boulot, les apéros, les anniversaires, les fêtes, etc… Parce que vous aurez envie de cette part de gâteau, de ce croissant, de cette part de pizza mais vous vous raisonnerez, puis vous serez triste de ne pas vous sentir “comme tout le monde”, alors vous craquerez, puis vous culpabiliserez. C’est comme ça que naît la frustration.
Alors, prenez plutôt une demi part de gâteau, un demi croissant, une part de pizza jambon-champignons avec quelques bâtonnets de légumes plutôt que la maxi pizza recette tartiflette. Puis vous rééquilibrez le lendemain en mangeant davantage de légumes ou ferez une séance de sport en plus, par exemple…

Pendant la perte de poids, il est absolument indispensable de se faciliter la vie en réduisant au maximum les occasions de craquer. Pour cela, n’achetez pas de bonbons, gâteaux, chocolats pendant votre perte de poids, si vous savez qu’ils sont pas loin, il y aura obligatoirement des moments de faiblesse où vous vous direz “allez juste un” puis 2 puis 3 puis 5… Idem pour vos repas du midi si vous déjeunez au travail, amenez votre lunch box, cela vous évitera de vous faire guider par votre estomac jusqu’au Mc Do.

J’ai changé !

Même si je ne suis toujours pas au top de la confiance en moi, je me sens vraiment mieux et je vois que mon corps à changé même si quand j’achète des nouveaux vêtements, par réflexe (réflexe con hein !), je prends toujours mon ancienne taille, avant au final de devoir me résoudre à prendre 1 à 2 tailles en dessous l’air gênée.

J’ai enfin (mieux vaut tard que jamais) compris que l’alimentation ne pouvait pas se résumer à 100% de plaisir et de gras. Que les plaisirs doivent rester occasionnels et rééquilibrés dans une semaine et en plus ça permet de mieux les apprécier !

Au delà de l’image que je vois dans le miroir, ce qui me fait du bien dans la tête c’est de me dire que j’ai réussi, d’être fière de moi, d’être arrivée à mon objectif en m’en donnant les moyens.

Enfin, je terminerais sur la chose la plus importante que j’ai retenu de tout ça, il n’y a pas de secret ou d’astuces pour perdre du poids. Tout est une question de choix et de persévérance sur le plan alimentaire comme pour l’activité physique. On a rien sans faire d’efforts et sans sortir de sa zone de confort. La force et le courage de se battre pour atteindre son objectif (dans la perte de poids comme dans tout autre domaine de la vie d’ailleurs) sommeille en chacun de nous, il suffit simplement d’aller le puiser au plus profond de soi ! Croyez en vous !

 

Dessin : la talentueuse Magalie Foutrier : magaliedessine.canalblog.com

 

Publicités

4 réflexions sur “La perte de poids, un vrai combat

  1. Caprices de Dames dit :

    Courage la Miss, je suis passé par là aussi et je continu à m’entretenir au quotidien pour ne pas retourner dans mes vieilles habitudes de grignotage et de paresse … C’est vrai que la motivation n’est pas toujours au rendez-vous et que la frustration est souvent dans un petit coin de notre tête, mais la démarche en vaut vraiment le coup, autant sur le physique que sur le mental 😉
    Passe à l’occasion sur mon blog 😉
    Bisous
    Caprices de Dames

    J'aime

    1. Miaousss dit :

      Merci pour tes encouragements ! Je suis entièrement d’accord avec toi ! C’est vrai que se sentir mieux cela vaut vraiment tous les efforts du monde !
      Je passe très vite sur ton blog ! 😊

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s