Consommer mieux : juste quelques habitudes à changer ?

Depuis plusieurs années, je suis entrée dans une optique d’amélioration de ma manière de consommer. D’une part pour réduire mon impact sur la planète et d’autre part pour moins m’exposer à des substances nocives et avoir une consommation plus raisonnée.

En tant que jeune active, j’y suis allée pas à pas en commençant notamment à apprendre à bien trier mes déchets ou côté alimentaire à intégrer davantage d’aliments bio, en mangeant moins de viande, en achetant en vrac, en bannissant les plats tout prêts entre autres…

Aujourd’hui, je suis dans une période où j’ai envie d’aller plus loin et d’aller au delà de l’alimentaire, d’approfondir ma démarche sur tous les plans.

J’avais envie, à travers cet article de faire un petit état des lieux des changements que j’ai entrepris pour aller vers une consommation en adéquation avec mes valeurs et mes envies.

Côté salle de bain

  • Je me suis désabonnée de toutes les box beauté car je me suis rendue compte que je recevais souvent des produits qui ne m’intéressaient pas et qui finissaient soit par être revendus soit à la poubelle. Verdict : des économies et moins de gaspillage !
  • J’ai adopté quelques gestes zéro déchets du type cotons démaquillants lavables, cup menstruelle, savons (pour remplacer le gel douche), etc.
  • Je n’achète plus que le nécessaire ! Cela semble tomber sous le sens mais avant, j’avais tendance à me laisser influencer par les blogs que je suivais pour tester tel ou tel produit. Que ce soit pour mon budget ou pour moins gaspiller, je me contente d’acheter un produit que lorsque je l’ai terminé et je n’achète plus des produits pour les “tester”.
  • Cette démarche me pousse également à revoir le type de produits que j’achète. Je privilégie autant que possible les produits bio ou vegan qui ont une meilleure composition, qui m’exposent moins aux perturbateurs endocriniens et qui n’ont pas été testés sur les animaux. Aujourd’hui, je préfère payer mes produits cosmétiques plus chers si c’est pour moins fragiliser ma peau avec tout un tas de produits chimiques.

Côté bureau

  • Je me suis désinscrite des milliers de newsletters que je reçois pour me vendre la paire de chaussures X, les pulls Y, le soin pour le corps Z… Moins d’exposition aux messages publicitaires = moins de tentation !
  • Comme un bon nombre de filles, j’ai un réel problème avec… les carnets. Résultat, j’ai un tiroir plein de jolis carnets mais qui ne sont pas utilisés. J’ai donc franchis le pas de ne plus les collectionner et de les utiliser notamment pour mon travail.
  • En tant qu’ancienne abonnée Birchbox et My Little Box, je dispose d’une bonne quantité de boîtes en carton, très belles boites que je ne suis pas parvenue à jeter. C’est plutôt une bonne chose car elles me servent aujourd’hui à classer, organiser, ranger mes tiroirs et mes placards.
  • Exit la bibliothèque qui déborde depuis que j’ai investi dans une liseuse (lire l’article « Coup de coeur : j’ai craqué pour la Kindle Amazon »). Je n’achète plus que peu de livres au format papier (souvent des BD ou livres non disponibles en numérique), je privilégie les livres au format numérique que je peux emporter partout avec moi mais aussi que je n’ai plus besoin de stocker. Aussi, j’ai également pris l’habitude de faire régulièrement du tri dans mes livres et je revends les livres que je n’ai pas aimé ou même pas lu via des applications comme Momox ou Gibert Joseph.

Côté penderie

C’est ici que ça coince mais je me soigne ! Depuis deeeeees années, je suis une vraie victime de la mode. J’aime avoir du choix, avoir la pièce tendance et des chaussures par milliers. Cependant, ma consommation de vêtements est en train tout de même de changer.

  • Je trie, je vends, je recycle régulièrement, ce qui me permets de moins accumuler. Aujourd’hui, je parviens assez facilement, via la plateforme Vinted, à vendre une partie des vêtements que je ne mets plus où qui ne me plaisent/vont plus. Celà me permets de faire de la place mais aussi d’obtenir un peu d’argent.
  • J’achète moins, j’achète mieux. C’est un exercice difficile mais c’est pour la bonne cause ! Depuis quelques mois maintenant, j’essaie de faire une sorte de “désintox” et j’essaie de me restreindre à acheter 1 à 2 vêtements par mois. Je privilégie des belles pièces, de qualité, si possible fabriquées en France ou en Europe ou à partir de matières recyclés ou plus clean. Cette réflexion est aussi le fruit de l’observation que j’ai pu faire sur les vêtements que j’achetais jusqu’à présent : plus leur prix est bas, plus la qualité est médiocre et plus leur durée de vie est courte. J’opte donc pour 1 ou 2 belles pièces, certes plus chères et souvent des coups de cœur, mais qui ne finiront pas toutes étirées, boulochées, trouées  l’année prochaine.


J’espère que cet article vous aidera à avoir un peu de visibilité sur ce qui est “facile” à faire pour changer quelques habitudes, y compris quand on aime la mode.


Et vous, comment consommez-vous ?

Crédits photos : Pinterest

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s